Vers une Agriculture Respectueuse de l’Environnement : Le Projet SPG Agroécologie à Analamanga

Depuis 2018, le groupe Fifata en Analamanga, en collaboration avec Fert, s’engage dans une initiative majeure visant à améliorer les pratiques de production agricole et la qualité des légumes sur le marché local. Cette initiative, connue sous le nom de SPG Agroécologie (Système Participatif de Garantie), a réuni les agriculteurs pour élaborer un cahier des charges et mettre en œuvre un processus d’apprentissage et de contrôle visant à garantir des méthodes de production respectueuses de l’environnement.

La démarche du SPG Agroécologie a permis de renforcer la collaboration entre les agriculteurs, de définir des normes de production durables et de viser l’accès à des marchés plus rémunérateurs. En respectant ces normes, les agriculteurs peuvent non seulement améliorer la qualité de leurs produits, mais aussi contribuer à la protection de l’environnement.

En décembre dernier, le groupe Fifata et Fert ont eu l’honneur de recevoir une délégation de l’IFOAM en mission à Madagascar, travaillant en collaboration avec le SYMABIO et d’autres partenaires. Cette mission a également donné lieu à des discussions sur la législation relative à l’agriculture biologique, la mise en place des SPG Bio (Systèmes Participatifs de Garantie Biologique) et les Territoires Agricoles à Vocation Biologique (TVAB). Cette visite a été l’occasion de partager les expériences et les avancées du groupe Fifata dans le cadre du projet Ambioka, soutenu par le programme Afafi Centre.

Les experts de l’IFOAM et du SYMABIO ont souligné que le groupe Fifata est sur la bonne voie, avec des bases solides pour la mise en place du SPG. Ils ont partagé des éléments caractéristiques des SPG, qui correspondent aux progrès réalisés par Fifata.

Dans le cadre du projet Ambioka, Fert et le groupe Fifata se concentreront sur la mise en place du système SPG pour la vente et la distribution de produits agroécologiques respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs. Cette démarche progressive renforce la collaboration entre les producteurs et les acheteurs, contribuant ainsi à une agriculture plus durable et respectueuse de l’environnement.