AMPIANA 2 : l’essor de la pisciculture dans la Région Analamanga et Itasy grâce au soutien de l’Union européenne

Le projet AMPIANA 2 s’annonce comme un catalyseur majeur de la pisciculture à Madagascar, avec l’objectif ambitieux d’augmenter considérablement la production d’alevins par les pisciculteurs. Alors que jusqu’à 10 000 alevins de poisson par agriculteur étaient produits chaque année dans le cadre du projet AMPIANA 1, les perspectives pour AMPIANA 2 semblent encore plus prometteuses.

Le 16 février 2022, des représentants du BACE (Bureau d’Appui à la Coopération Extérieure) et de l’Union européenne ont effectué une visite sur le terrain pour évaluer l’évolution de ce projet. AMPIANA 2 a officiellement démarré le 18 novembre 2021, et cette visite visait à comprendre les avancées concrètes sur le terrain.

La visite s’est concentrée sur trois communes : Fiaferana et Viliahazo dans le district d’Avaradrano, ainsi que Manjakandriana dans le district éponyme. Les responsables ont eu l’opportunité d’interagir avec trois pisciculteurs bénéficiaires de la première phase du projet AMPIANA. Ces exploitants ont déjà vu leurs activités prospérer, produisant entre 1 000 et 10 000 alevins par an et par ménage, et vendant entre 30 et 100 kg de poisson engraissé. Le projet a également facilité le transport des alevins pour les rizipisciculteurs.

Le projet AMPIANA a non seulement favorisé l’expansion des pisciculteurs, mais a également ouvert de nouvelles opportunités commerciales. Les produits ne sont pas simplement destinés au marché local, mais sont également vendus aux grossistes locaux, voire exportés vers des régions telles que Manjakandriana ou sur la RN2.

Cette descente sur le terrain a permis d’identifier des moyens d’améliorer le processus du projet AMPIANA 2, qui vise à soutenir un plus grand nombre d’agriculteurs. Des discussions ont porté sur les défis potentiels, les lacunes précédemment rencontrées, et les solutions pour obtenir des résultats concrets à court terme.

Dans la commune de Fiaferana, 33 pisciculteurs de l’organisation ont déjà bénéficié de la formation dispensée par le projet AMPIANA 2. De plus, les pisciculteurs locaux commencent à se regrouper, formant des associations qui offrent un précieux soutien mutuel en cas de difficultés, de surplus de production ou d’échange d’expériences fructueuses. Cette dynamique communautaire renforce l’impact positif du projet AMPIANA 2 et promet un avenir radieux pour la pisciculture à Madagascar.

Voir la galerie photos