AMPIANA 2 : miroso amin’ny fampitomboana ny zana-trondro vokarina

Antenaina hitombo be ny zana-trondro vokarin’ireo mpiompy trondro mandritra ny fanohanana entin’ny tetikasa AMPIANA 2 raha toa ka efa nahatratra zana-trondro miisa 10 000 isaky ny mpiompy no tratra isan-taona nandritra ny tetikasa AMPIANA 1.

Omaly 16 febroary 2022 dia tonga nidina ifotony ireo tompon’andraikitra eto anivon’ny BACE sy ny tao amin’ny vondrona eoropeana nanara-maso ny fizotry ny tetikasa AMPIANA 2 izay niatomboka tamin’ny fomba ofisialy ny 18 novambra 2021 niaraka tamin’ny ekipan’ny tetikasa.

Kaominina telo no notsidihina : Fiaferana sy Viliahazo izay anatin’ny distrikan’Avaradrano ary ny iray tao Manjakandriana distrikan’ny Manjakandriana.

Nitafatafa tamin’ny mpiompy trondro telo ireo tompon’andraikitra. Izy ireo dia anisan’ny efa nisitraka ny tetikasa AMPIANA andiany voalohany. Efa mivelatra tokoa ny fiompian’izy ireo satria dia mahatratra 1000 hatramin’ny 10 000 ny zana-trondro vokarin’izy ireo isan-taona isan-tokatrano. 30kg hatramin’ny 100kg kosa ny trondro natavezina afaka namidi’izy ireo. Ny tetikasa dia nandray anjara tamin’ny fitaterana zana-trondro ho tombontsoan’ny mpiompy.

Efa misokatra ihany koa ny lalam-barotra satria tsy mijanona eo an-toerana ny famatsiana. Tsy sahirana ireo mpiompy trondro amin’ny fivarotana ny vokatra, izay natao ho an’ny mpamboly manodidina ary misy amin’izy ireo tonga hatrany Manjakandriana na eny amoron’ny RN2.

Hahafahana manatsara ny fizotrin’ny tetikasa AMPIANA 2 no anton’ny fidinana ifotony. Hiampy araka izany ireo mpiompy vaovao izay hisitraka ny tohana omen’ny tetikasa. Noho izany indrindra dia nifampidinika mikasika ny olana mety sendrain’izy ireo, ny lesoka mety ho hita tamin’ny teo aloha, ny vaha olana tokony entina mba hahitana vokatra mivaingana anaty fotoana fohy izy ireo.

Raha ho an’ny kaominina Fiaferana, district Avaradrano dia efa miisa 33 ireo mpiompy trondro anatin’ny fikambanana izay misitraka ny fampiofanana, fanaraha-maso avy amin’ny tetikasa AMPIANA 2. Ho an’ireo kaomina roa kosa dia manomboka mivondrona ireo mpiompy eny an-toerana.

Tombony lehibe ho an’ny mpiompy ny fisian’ny fikambanana sy ny fidirana anatin’izany satria dia afaka mifanampy izy ireo raha sendra tojo fahasahiranana. Misy ny tolo-tanana ho an’ireo izay tsy mahita lalam-barotra, ho an’ireo izay tsy ampy zana-trondro dia afaka mangataka amin’ireo mpikambana hafa ary mamerina izany any aoriana. Misy ihany koa ny fifampizarana traikefa. Ohatra amin’izany, mba hiadiana amin’ny tsy fahampian-drano dia namorona karazana paompin-drano ny tantsaha iray mba hisintomana ny rano amin’ny tanimbary. Ity fitaovana ity dia dinamo sy fantsona tsotra. Mandeha amin’ny alàlan’ny « panneau solaire » sy ny bateria hampandeha ny maotera.

Fampianarana azy ireo sahady hahaleotena ka na tapitra aza ny tetikasa dia mitohy hatrany ny asa fivelomany.

𝐀𝐌𝐏𝐈𝐀𝐍𝐀 𝟐 : 𝐯𝐞𝐫𝐬 𝐥’𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐨𝐝𝐮𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝’𝐚𝐥𝐞𝐯𝐢𝐧𝐬

Le nombre d’alevins produits par les pisciculteurs devrait augmenter de manière significative grâce au soutien du projet AMPIANA 2, si jusqu’à 10 000 alevins de poisson par agriculteur ont été produits chaque année au cours du projet AMPIANA 1.

Le 16 février 2022, des responsables au sein du BACE et de l’Union européenne se sont rendus sur le terrain pour suivre l’avancement du projet AMPIANA 2 et ses équipes. Notons que ce dernier a officiellement démarré le 18 novembre 2021.

La visite a porté sur trois communes : Fiaferana et Viliahazo qui se trouvent dans le district d’Avaradrano et une à Manjakandriana dans le district de Manjakandriana.

Les responsables ont pu échanger avec trois pisciculteurs qui font partie des bénéficiaires de la première phase du projet AMPIANA. Leur exploitation est déjà en pleine expansion, car ils produisent 1 000 à 10 000 alevins par an et par ménage. Ils peuvent notamment vendre entre 30 à 100 kg de poisson engraissé. Le projet a contribué au transport des alevins au profit des rizipisciulteurs.

Les débouchés commerciaux sont également ouverts, car l’approvisionnement ne reste pas local. Les alevineurs n’ont pas du mal à écouler leurs produits qui sont destinés aux grossisseurs aux alentours et certains arrivent jusqu’à Manjakandriana ou sur la RN2.

La tenue d’une telle descente permettra, en effet, de pouvoir améliorer le processus du projet AMPIANA 2. De nouveaux agriculteurs bénéficieront alors de l’appui du projet. Pour cette raison, ils ont discuté des problèmes auxquels ils pourraient être confrontés, des lacunes qu’ils auraient pu trouver dans le passé, des solutions à apporter pour voir des résultats tangibles à court terme.

Pour la commune de Fiaferana, district d’Avaradrano, ce sont déjà 33 pisciculteurs de l’organisation qui bénéficient de la formation, encadrés par le projet AMPIANA 2. Pour les deux communes, les pisciculteurs commencent à se regrouper localement.

C’est un grand avantage pour les agriculteurs d’être membre d’une association et d’être impliqués car ils peuvent s’entraider lorsqu’ils sont en difficulté. Des offres sont proposées à ceux qui ne trouvent pas de débouché sur le marché, à ceux qui n’ont pas assez de poisson : ces derniers pourront solliciter les autres membres et leur rendre plus tard. Ils peuvent également se partager les bonnes expériences.

Voir la galerie photos